L’unite de l’Eglise et le caractere individuel des dons et du ministere

L’unite de l’Eglise et le caractere individuel des dons et du ministere

Avant d’entrer au sujet des dons concernant le ministere, qui nous est presente plus loin dans ce chapitre, le Saint Esprit s’arrete un peu dans l’unite qui appartient dorenavant a toutes les saints de Dieu en Christ.

Cela etait important que cette unite fut posee tel une grande plate-forme dans laquelle, et en rapport avec laquelle, le ministere s’exerce. Car le ministere met c’est parti des membres individuels de Christ, plutot que le corps dans son ensemble. En effet, bien qu’on affirme couramment que l’Eglise enseigne, c’est en realite entierement denue de fondement. C’est aussi cette notion qui conduit a la pretention a l’infaillibilite, dont l’expression se degote ouvertement dans le Romanisme. J’ai verite est que l’Eglise n’enseigne jamais, mais qu’au contraire, elle est la peau qui est enseigne. Un corps qui enseigne, i§a n’existe gui?re. Sans doute, l’Eglise renferme en le coeur les ouvriers que le Seigneur emploie ; mais elle est elle-meme le labourage compte manhunt de Dieu (1 Cor. 3:9), la scene ou Dieu travaille dans le but de produire du fruit concernant Lui-meme. C’est une verite importante en pratique, parce qu’elle detruit toute pretention qu’aurait l’Eglise a coder, ou meme a definir des doctrines. L’Eglise reste appelee a etre la colonne et le soutien d’une verite (1 Tim. 3:15) ; elle reste tenue de veiller, par le moyen d’une sainte discipline, a votre que rien de contraire a la verite ne soit tolere en le sein : l’assemblee de Dieu ne peut nullement se soustraire a votre responsabilite. (mehr …)